Chevaux torturés dans des abattoirs : l'Homme est un profond psychopathe

Publié le 8 Avril 2013

 

Chevaux-tortures-1.jpg

Chevaux torturés dans des abattoirs : l'Homme est un profond psychopathe

différents articles psychiatriques dans un des blogues, ici-bas.

Vidéo chox de la revue Entrevue - lien tout de suite ici-bas.

 

 

"ALLÔ LA P.A. ? NON MAIS… ALLÔ QUOI !

L’orientation de ce média n’est pas la protection des animaux, pourtant « ENTREVUE » est actuellement 

 la seule revue à avoir dénoncé de manière aussi froide qu’efficace des conditions en abattoirs pour les chevaux.

Il est très rare aujourd’hui d’obtenir deux doubles pages et un rappel en couverture sur un média lu par des

milliers de lecteurs et présent dans tous les kiosques de France.


L’enquête est complète : Témoignage d’Isabelle Goetz, chargée de campagnes PETA France & Europe +

une vidéo cachée, il fallait le faire.


Que l’on aime ou pas le reste du contenu de ce magazine n’empêche pas de savoir apprécier la démarche

de la rédaction, qui dénonce une patate aussi chaude que Nabilla, alors que nous rêvons tous aujourd’hui

que les médias s’emparent de nos revendications.


Merci ENTREVUE !"

 

Chevaux torturés dans les abattoirs au Canada et en Angleterre :

article et vidéos dénoncés par la revue Entrevue.

 

http://www.entrevue.fr/choc-des-chevaux-tortures-dans-les-abattoires-video-20588

 

      Images extraites de la vidéo ci-dessous

 

Entrevue-1.jpg

 

Entrevue-3.jpg

 

Entrevue-4.jpg

 

Entrevue-5.jpg

 

Entrevue-6.jpg

 

Entrevue-7.jpg

 

Entrevue-8.jpg

 

Entrevue-9.jpg

 

ALF---beau-groupe.jpg

 

"Militants, militantes, je relance officiellement la nouvelle page « Animal Liberation Front Europe »

Nous revenons encore plus forts ! 

Merci pour les animaux et l’activisme en général.

Frères et Sœurs de la libération animale retrouvez-nous ICI : GO !"

 

https://www.facebook.com/ pages/ Animal-Liberation-Front-Eur ope-ALFE/ 496593073737230?fref=ts

 

Atome SAG

 

Chevaux-tortures-1-copie-1.jpg

 

Psychologie du crime de l'exploitation animale 1

http://dans-la-gorge.over-blog.com/article-psychologie-du-crime-de-l-exploitation-animale-1ere-partie-99164436.html

Chevaux-tortures-2.jpg

 

Psychologie du crime de l'exploitation animale 2

http://dans-la-gorge.over-blog.com/article-psychologie-du-crime-de-l-exploitation-animale-2eme-partie-99164746.html

Chevaux-tortures-3.jpg

 

Chevaux-tortures-4.jpg

 

Chevaux-tortures-5.jpg

 


 

L'Homme, ce pus, ce glaire, ce vomi, ce crachat, cette laideur incarnée.

 

Différents liens, articles et témoignages sur la torture des chevaux
 

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/archives/2011/12/20111205-161641.html

 

 

Cruauté envers les animaux et violences humaines

LE PROBLEME un manque de reconnaissance sociale des droits des animaux ;

la croyance erronée que les mauvais traitements sur animaux sont chose rare, alors que ceux qui s’occupent de ce problème ont réussi à prouver que 5% seulement de ces délits sont dénoncés dans la presse ;

      les cas de cruautés sur les animaux sont vus comme des délits isolés

n’ayant aucun lien avec d’autres comportements humains comme les violences sur les personnes.

 

RECHERCHES AUX USA

 « Une personne qui torture ou tue un animal est souvent violente également envers les personnes, si bien que les condamnations pour mauvais traitements sur animaux permettent de placer les auteurs de tels actes en prison ou de leur faire suivre une thérapie ».

Carol Moran, procureur de district adjoint

Chronologie d’importantes recherches sur les cruautés sur animaux et les violence sur les personnes :

 

1966 – Hellman et Blackman ont établi que la cruauté envers les anmaux, de même que la pyromanie et l’énurésie nocturne font partie de ce qu’on nomme la « triade homicide », trois comportements dont la manifestation dans l’enfance peut préluder à un comportement criminel à l’adolescence ou à l’âge adulte.

 

1977 -  Rigdon et Tapia ont fourni la première description claire du phénomène et la première étude systématique sur des enfants ayant commis des actes de cruauté sur des animaux. Etude qui définit le tortionnaire type d’animaux comme étant masculin, d’intelligence moyenne, avec un comportement anti-social précoce et un passé infantile prédisposant à des actes graves de négligence, de brutalité, de refus et d’hostilité.

 

1980 – Felthous a étudié deux groupes de malades mentaux masculins, l’un avec un comportement agressif,  l’autre avec un comportement cruel envers les animaux. Le second groupe avait de grandes probabilités d’avoir eu un père alcoolique, d’avoir provoqué des incendies, d’avoir souffert d’énurésie au-delà de cinq ans et d’avoir été séparé du père. Leur cruauté était plus grave envers les chats qu’envers les chiens.

 

1983 – Deviney, Dickert et Lockwood ont étudié 53 familles dans le New Jersey dans lesquelles se produisaient des violences domestiques. Ils ont noté que dans 60% d’entre elles il y avait aussi des abus et des négligences envers des animaux domestiques.

 

1985 – Kellert et Felthous ont étudié la relation entre cruauté envers les animaux et tendances à l’agressivité chez des criminels et des non criminels. Le pourcentage de pratiques brutales sur les animaux s’est avéré significativement plus élevé parmi les criminels.

 

1991 – Lors d’études réalisées sur des assassins, Hickey a constaté que dans plusieurs cas,  des animaux étaient tués afin de revivre l’expérience consistant à tuer des êtres humains.

 

1993 -  Ascione. La cruauté envers les animaux est une manifestation claire de psychopathologie, particulièrement lorsqu’elle s’accompagne d’autres symptômes et d’un passé familial problématique.

 

1995 – Ascione. 57% des femmes ayant cherché protection avaient dénoncé la mise à mort brutale de leur animal de compagnie, et certaines d’entre elles retardaient le moment de quitter leur partenaire violent par peur de laisser leur animal sur place.

 

1996 –Hellman et Backlan ont analysé la vie de 84 prisonniers et ont constaté que 75% de ces criminels violents avaient maltraité des animaux.

 

1997- Edleson. Aussi bien les études de 1995 que celles de 1997 ont montré que les enfants ayant grandi dans des foyers où régnait la violence domestique couraient le risque de développer des troubles psychologiques. Parmi les symptômes de ces troubles on trouve la cruauté envers les animaux.

 

1997 – Ascione a étudié le cas de femmes ayant cherché refuge dans des maisons pour femmes maltraitées : 74% d’entre elles avouent avoir eu un animal domestique tué, et 71% un animal blessé ou menacé de mort.

 

1997 – La Massachusetts Society for the Prevention of Cruelty to Animals et la Northwestern University ont examiné le casier judiciaire de tortionnaires d’animaux et celui de ceux qui n’avaient pas abusé des animaux sur une période de vingt ans, constatant que, contrairement à ces derniers,  les responsables d’abus sur les animaux ont plus de cinq fois plus de probabilités de commettre des crimes violents en tout genre.

 

1998 – Ascione confirme les données selon lesquelles les femmes maltraitées témoignent de violences commises précédemment sur des animaux domestiques.

 

2005 –  Le New York Daily News a publié un article sur 3 New-Yorkais qui n’avaient jamais été punis pour avoir battu leur partenaire et qui sont actuellement en prison ou suivent une thérapie pour avoir maltraité leur animal domestique, cela grâce à l’un des nombreux programmes de lutte contre la violence lancés dans plusieurs Etats américains informant les services sociaux du lien existant entre les mauvais traitements sur animaux et les violences domestiques.

 

« Les individus qui commettent un seul acte de violence sur des animaux sont davantage portés à commettre d’autres délits que ceux qui n’en commettent pas.  Des actes isolés de cruauté envers les animaux sont un signal de comportement anti-social potentiel  -  impliquant entre autres la violence – et ne doivent pas être ignorés par les juges, psychiatres, assistants sociaux, vétérinaires, policiers et tous ceux qui, dans le cadre de leur travail,  ont affaire à des abus sur les animaux ».

 

(The Web Of Cruelty : ‘What animal abuse tells us about humans’,  par Arnold Arluke).

 

LES CIRQUES AVEC ANIMAUX

1)  impliquent nécessairement diverses formes de cruauté envers les animaux ;

2)  présentent la violence sur animaux comme une forme de plaisir, de jouissance, de distraction,  selon  le concept que le fait de priver les animaux de leurs besoins éthologiques fondamentaux est divertissant et beau ;

3)  réalisent leurs activités violentes aussi et surtout grâce à l’appui de la télévision.

 

De nos jours, les enfants disposent de nombreuses informations diffusées grâce à la sensibilisation à l’écologie dans les écoles, à travers les mass médias, les associations animalistes, et apprennent que des animaux arrachés à leur habitat naturel, transportés, mis en cage, battus et effrayés, sont obligés d’apprendre des comportements anormaux,  parfois grotesques et toujours contre nature, qui provoquent souffrance, stress et angoisse. Dans certains pays, comme par exemple en  Belgique et dans de nombreuses communes italiennes, l’emploi de certains animaux ou de toutes les espèces animales dans les cirques a été interdit. Nous ne pouvons qu’espérer que la Suisse suivra bientôt ces exemples de civisme, et c’est dans ce sens que nous travaillons.

Dossier publié dans Orizzonti Nr. 110 - mars 2007

 

« L’Animal Sentinelle de la Violence faite aux Enfants »
Une Thématique fondamentale pour notre société

http://www.stopviolence.fr/page117.php

 

 

"Les recherches en 
psychologie et en criminologie montrent que les gens qui commettent des 
actes de cruauté envers les animaux ne s’arrêtent pas là. Beaucoup 
d’entre eux reportent cette violence sur leurs semblables. Les 
spécialistes s’entendent tous sur le fait que les mauvais traitements 
infligés aux animaux et l’abus de l’homme sont étroitement associé dans 
le crime et sont des indicateurs d’une psychose dangereuse qui souvent 
dépasse celle faite aux animaux. L’humain, qui est capable de violence 
envers un animal, peut certainement l’être envers un être humain et 
c’est prouvé."

Extrait du blogue ci-dessous : plusieurs articles scientifiques très complet à lire et surtout

à faire connaître.

Blogue de Anima Veg indispensable dans vos favoris

http://animaveg.forumactif.org/t3177-cruaute-animale-et-violence-humaine-rapport-fbi

 

 

La Nature et quelques beaux humains
Beaute-Simon-Michel.jpg
Dis Pépé, c'est quoi le bonheur ?
Le bonheur mon enfant, c'est d'avoir des yeux, 
Même en vitrine, sous d'horribles lorgnons. 
Pouvoir observer, sur la fleur, un bourdon 
Gorgé de nectar, s'arracher vers les cieux.
Le bonheur, mon petit, c'est d'être fasciné 
Par une perle de rosée, courant sur le fil de la vierge, 
Dans une aube radieuse au soleil qui émerge, 
Cordiale promesse d'une belle journée.
Le bonheur, tu sais, c'est pouvoir admirer, 
Dans l'azur doré d'un printemps qui s'éveille, 
Un magnifique rapace qui, de là-haut, surveille 
Le lapereau étourdi qui a quitté son terrier.
Le bonheur, mon garçon, c'est pouvoir arpenter 
La garrigue provençale, ta main dans la mienne : 
Balade matinale, avant que ne survienne 
Le vent brûlant, au zénith de juillet ...
Le bonheur, mon enfant, c'est quand la pluie est tombée 
Et fait que la terre craquelée et agonisante, 
Exhale soudain une odeur douce et enivrante, 
Pour remercier le ciel de la bienfaisante ondée.
Le bonheur, vois-tu, c'est, quand finit l'été, 
Cueillir une pomme au sein du verger familial, 
L'essuyer sur sa blouse, d'un geste machinal, 
Puis mordre à belles dents, dans sa chair sucrée.
Le bonheur, tu sais, il se trouve n'importe où : 
Se coucher dans le pré, écouter chanter l'herbe, 
Le souffle du Mistral dans le chêne superbe, 
Le murmure du ruisseau, polissant ses cailloux...
Je te souhaite des choses pures, du bonheur ! 
Point n'est besoin d'honneurs et de richesses. 
Qu'un avenir utopique, et de folles promesses, 
Ne puissent jamais, ô jamais ! endurcir ton coeur...
Pierre Clérico 
Chevaux-beaute-1.jpg
Chevaux-beaute-2.jpg
Chevaux-beaute-3.jpg
Chevaux-beaute-4.jpg
Patrick Fraselle,
militant et cyber activiste en protection animale
 
 

Patrick FRASELLE

"La classe politique est une fosse à purin à ciel ouvert." DIEUDONNE

Copyright - Patrick FRASELLE

Le 8 avril 2013 for - texts, links and pictures - checked and locked and saved.

© Avril 2013 Patrick Fraselle - Tous droits réservés.


La collecte de textes n'est pas souhaitée.
Respectez la propriété intellectuelle.
Ce site est protégé.
Si toutefois vous désirez l'une ou l'autre partie de texte pour une utilisation, adressez-vous directement à l'auteur - mulittpsy@hotmail.com - qui se fera un plaisir de vous donner son accord. Il est aussi impératif et obligatoire de citer vos sources si vous rebloguez un texte.

Tous les textes présents sur ce site sont aussi protégés par le copyright des éditeurs ainsi que par la Sabam. 
Web Master : Patrick FRASELLE

Une faute d'orthographe, une coquille, une image absente, une vidéo désactivée ou un lien mort, prévenez l'auteur, il vous remerciera.

Repost 0
Commenter cet article

brice 07/05/2015 17:52

vous avez pas onte de faire sa a des aimaux qui vous ont rient fais vous etes des criminels

klak 21/06/2014 13:46

bande de con, ils vous font rien et vous quesque vous faite, bin vous les tué, vous êtes vraiment que des conards. Bah, vous me dégoutté.