Aux commerçants de Marche-en-"Famine" par Angélique Ricci

Publié le 15 Juillet 2010

Marche.jpg

 

Mesdames Messieurs les commerçants, artisans et professionnels du secteur du Tourisme de Marche-en-Famenne, 


Je me permets de solliciter votre attention immédiate sur le phénomène de très mauvaise "publicité" de votre commune en cette période estivale économiquement importante concernant la condition déplorable des chevaux et autres bêtes de Mr Clément Berck, résidant Chemin de Verdenne.

De nombreuses actions ayant été menées, de nombreuses plaintes ayant été déposées, et ce sans succès, et les faits ainsi que l'adresse de Mr Berck étant désormais connus de toute la population belge par le biais de diffusions massives sur les médias sociaux comme Facebook, de pétitions, lettres et coups de téléphone à diverses chaines TV et radios (RTL-TVI a déjà consacré un article internet) qui ne sauraient tarder à venir sur place, je crains que le blason de votre commune s'en retrouve suffisament terni pour que vous en ressentiez de façon plus que négative l'impact économique sur votre activité commerciale, dû à la diminution certaine de la fréquentation touristique estivale de Marche-en-Famenne, principalement issue d'amoureux de la nature, qui en ce moment même signent la pétition, écrivent un mail, ou téléphonent aux médias.

Je ne peux donc que vous mettre en alerte de la réaction de la population. Vous n'êtes certes pas coupables dans cette affaire. Mais vous n'ignorez pas que les déviances d'une seule personne peuvent mettre à mal la réputation de toute une ville, voire une région. L'opinion publique est indignée du manque de suites depuis 2005 et dénonce l'incompétence des autorités impliquées s'interrogeant vivement sur la partie cachée de l'iceberg. 

C'est pourquoi je voudrais vous inciter, vous commerçants, artisants, patrons de chambres d'hôtes, habitants, à vous unir au plus vite aux associations de Protection Animale afin de faire pression sur vos élus et vos forces de Police, pour que cette affaire soit urgement considérée, que les chevaux soient retirés de leur enfer, et qu'une action en justice soit entreprise contre Mr Clément Berk, qui selon les témoignages, est bien connu des habitants pour toutes sortes de sévices et de nuisances, la dernière en date étant de laisser agoniser aux yeux de tous un jeune cheval près de sa clotûre, refusant même que qui que ce soit donne à boire à l'animal, ou que les services vétérinaires alertés et présents puissent abréger dignement ses souffrances.

Sachez que les associations et les particuliers fortement choqués par les comportements inquiétants et les propos sadiques de Mr Berck se mobiliseront tant qu'une solution ou une proposition favorable à la condition des chevaux ne sera pas déclarée ET exécutée. Si cela ne se fait pas au plus vite, et au vu de la mobilisation de masse pour la médiatisation de l'affaire, votre commune sera exposée à cette même médiatisation et de manière fort peu reluisante.

L'incompréhension suscitée par la passivité (ou la complicité) des autorités auxquelles ont été remises des dizaines de plaintes de riverains pourrait de surcroit attiser la curiosité et les investigations de quelques journalistes...et la colère des associations, manifestants potentiels etc. 

Pour résumer, tant que ces chevaux ne seront pas sortis de là et que Mr Berk ne sera pas interdit de posséder quelque animal que ce soit, la vie à Marche-en-Famenne ne sera agréable pour personne.
Je vous l'assure, les associations ne lacheront pas. Vous en déduirez certainement que les activités et manifestations culturelles, sportives ou artistiques risquent d'en être perturbées, et que le bouche-à-oreille aura vite fait de choisir le chemin de la critique à celui de l'éloge. 

L'activité commerçante locale fait partie intégrale de la vie d'une commune. Commune dont le site internet est placé dans le top 6 du "Classement des sites Web des communes wallonnes". Classement étant établi sur la qualité de la "richesse informationelle" et de l' "interactivité" qu'il propose...

Votre commune est reconnue comme un endroit agréable où il fait bon vivre, privilégiant l'entraide et la nature. Je trouve l'initiative du PCDN de créer une promenade thématique autour des arbres remarquables très interressante certes...mais que verra-t-on entre ces arbres?...Des chevaux agonisants au sol dans l'indiférence totale?

Il me semble aussi que le village d'Hargimont abrite deux belles oeuvres, statues de chevaux (dont l'origine est encore discutée) issues du "courant animalier" du 19° siècle, décrites ainsi sur le site de Marche-en-Famenne: "Figés en plein mouvement, ils créent une impression de légéreté gracieuse."

La condition des chevaux et autres animaux de Mr Berck n'a rien de léger ni de gracieux croyez-moi. Figés? Oui certainement, au sol, malades, sous un soleil de plomb. Et il faut croire que le 19° siècle avait plus de considération pour nos amis équidés que ce qu'ils en ont aujourd'hui.

Dans ce monde où des maltraitances animales plus que surréalistes et dignes des meilleurs scénarios de films d'horreur aparaissent aux quatres coins du monde, où la population n'a plus aucun respect pour les animaux, et ce dans toutes les villes et tous les pays, à l'heure où tous les acteurs de la Protection animale sont à cran et se battent contre la cruauté envers nos amis animaux à travers le monde grâce à de niombreux réseaux, pensez bien que de telles maltraitances tout prêt de chez eux engendreront des actions médiatiques (et autres...) à hauteur de leur indignation.

Il arrive un moment où la passivité vous fera entrer dans le box de la complicité. 
Si nos demandes de solidarité perdurent à tomber dans l'oreille de sourds, il se passera très peu de temps avant que l'appel au boycott de votre ville soit lancé sur tous ces réseaux, qui je vous le rappelle sont majoritairement constitués de potentiels/réguliers visiteurs de votre commmune, entre lesquels il nait déjà un climat de "refus de fréquenter une ville -je cite:- qui sent la Mort.

Quant aux habitants, beaucoup d'entre eux encouragent nos initiatives et sont favorables à nos potentielles actions.

Il est temps aujourd'hui de vous mobiliser aux côtés de la Protection Animale afin que le calvaire que ces bêtes endurent cesse, et avant que ne commence celui de votre ville pour toutes les raisons énoncées ci-dessus. Soyez sûrs que votre aide sera plus qu'appréciée et que la solidarité agira DANS LES DEUX SENS. 

La nouvelle de votre soutien d'ACTION et de FAIT se répendra à votre avantage, et je ne doute absolument pas que tous les amoureux de la nature et du respect de celle-ci sauront où passer un moment ou un séjour agréable dans une commune qui se sera mobilisée pour défendre ses animaux, et qui aura par cette prise de position donné un bel exemple de solidarité et de valeurs patrimoniales à ses enfants.

Pour nous tous, pour eux, je fais appel à votre objectivité, votre bon sens, votre solidarité, et vous demande de considérer ce courrier. 

Merci de votre attention et de faire retrouver à Marche-en-Famenne les valeurs et la réputation qui lui sont propres et d'ainsi gagner le respect de tous les défenseurs des animaux et de la nature. 


Je vous prie d'agréer, Mesdames, Messieurs, l'assurance de mes sentiments les plus soucieux et sincères, teintés de l'espoir de votre soutien.


Bien à vous.

Angélique Ricci
Citoyenne Concernée & Consternée
Plume Diplomatique de Patrick Fraselle (qui lui n'est pas diplomatique du tout)
Soutien à l'association 4 Balzanes
Soutien à la SRPA
Et tant d'autres...

 

  •  

 

Patrick FRASELLE

Copyright - Patrick FRASELLE

Le 24 mars 2016 for - texts, links and pictures - checked and locked and saved.

© Mars 2016 Patrick Fraselle - Tous droits réservés.


La collecte de textes n'est pas souhaitée.
Respectez la propriété intellectuelle.
Ce site est protégé.
Si toutefois vous désirez l'une ou l'autre partie de texte pour une utilisation, adressez-vous directement à l'auteur - mulittpsy@hotmail.com - qui se fera un plaisir de vous donner son accord. Il est aussi impératif et obligatoire de citer vos sources si vous rebloguez un texte.

Tous les textes présents sur ce site sont aussi protégés par le copyright des éditeurs ainsi que par la Sabam. 
Web Master : Patrick FRASELLE

Une faute d'orthographe, une coquille, une image absente, une vidéo désactivée ou un lien mort, prévenez l'auteur, il vous remerciera.

Rédigé par angélique RICCI Patrick FRASELLE

Publié dans #Animaux, #Animaux et "justice", #Violence sur les animaux

Repost 0
Commenter cet article