A Madame la Ministre Onkelinx, racoleuse de voix chez les protecteurs animaliers...

Publié le 21 Mars 2016

 

à Madame la Ministre du "bien-être" animal, socialiste de droite
 

vivisection-chiens-_11_.jpg

 

Thème n°1 : Les Bouffons Politiques

Bouffon 1ère : Laurette Onkelinx, parti socialiste belge.
Parti de "gauche" sévisant à droite.

 

"La droite est gauche et la gauche est adroite."
Patrick Fraselle

 

Le PS parti politique ou mafia ?

"Jamais nulle part ailleurs dans un pays occidental, n’a existé de parti politique comportant autant de gens ayant des démêlés avec la justice que le Parti Socialiste Belge, pour des malversations diverses.

Ils sont les champions incontestés des magouilles en tout genre !

Le petit historique qui suit, est basé sur des documents officiels que tout le monde peut consulter sur divers sites internet et des articles parus dans la presse écrite. Je ne peux donc pas être traité d’affabulateur, puisque je ne fais que relater et rappeler des faits qui ont existé et d’autres qui sont toujours d’actualité ! J’ose espérer que cet article fera réfléchir ceux qui leur restent fidèles, même s’ils éprouvent un certain scepticisme sur leur moralité !"

LAURETTE ONKELINX sa fille arrêtée pour drogue et trafic de drogue en compagnie d’un dealer, menace la police de Bruxelles et tente d’étouffer l’histoire : une ministre dont la bienséance voudrait qu’elle démissionne.

   

Sources :

« Père Ubu » retiré de la vente à la demande de l’ex-mari d’Onkelinx
Dimanche 08.11.2009 17:47

http://www.lalibre.be/culture/mediastele/article/541422/pere-ubu-retire-de-la-vente-a-la-demande-de-l-ex-mari-d-onkelinx.html 



Lettre à Madame la Ministre Onkelinx,
racoleuse de voix chez les protecteurs animaliers

 

( Cette lettre vous sera envoyée par mail ainsi que par la poste à votre adresse personnelle, publiée sur tous mes sites internet, divulguée sur FaceBook et envoyée à tous les journalistes d'Europe)

Je suis citoyen belge, électeur potentiel et je vous demande 10 minutes de votre temps.
J'ai lu votre article sur « Faire-Bruyant » à propos
de vos dispositions pour la protection animalière
(Face-Book, pour les lents !)

Il n'est que pure démagogie et ne correspond pas à une
quelconque réalité sur le terrain.

Etant un militant protecteur-animalier je connais le terrain

car je le fréquente autrement que vous-même,

votre cul sur un bureau du parlement !

En matière de protection animale, vous me faites penser

à un imbécile qui écrit les codes de la route dans un bureau

mais qui lui-même ne conduit pas...

 

Corruption à Huy en Belgique par une... socialiste

http://archives.lesoir.be/lizin-une-plainte-pour-corruption-politique-me-dayez-ve_t-20050321-Z0QEFX.html

 

Corruption socialiste : l'hégémonie d'une Princesse de la Roture

http://www.fnb.to/FNB/Article/Bastion_85/Edito85.htm

 

Corruption socialiste

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Agusta

 

Mafia socialiste

http://www.nation.be/web/le-ps-parti-politique-ou-mafia/

 

Corruption socialiste

http://www.rtbf.be/info/regions/detail_inculpe-pour-corruption-passive-patrick-moriau-ps-se-dit-serein?id=7387103

 

Sois belge et tais-toi

http://www.dailymotion.com/video/x3g1pn_sois-belge-titre-1_fun

 

Onkelinx du PS et la drogue

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/286806/la-fille-de-laurette-onkelinx-interpellee.html

 

Mafia socialiste belge

http://fr.altermedia.info/atteinte-aux-libertes/dieudonne-la-mafia-du-ps-wallon-marchande-ses-protections-sur-le-dos-des-immigres_21636.html

 

Les magouilles d'André Flahaut : son faux domicile à Nivelles

http://www.liberte-democratie.be/?p=381

 

Encore du Grand Flahaut

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20120621_00173510

 

Deux frères Di Rupo mis en examens

http://www.levif.be/info/actualite/belgique/deux-freres-di-rupo-mis-en-cause-devant-le-tribunal/article-4000108267570.htm#.T8dtn8jQ1U0.facebook

 

Corruption bourgmestre socialiste Close 

http://archives.lesoir.be/le-bourgmestre-de-liege-est-inculpe-de-corruption_t-19900622-Z02U7L.html 

 

Corruption bourgmestre socialiste Guy Mathot (le père du fils)

http://archives.lesoir.be/guy-mathot-entre-fulgurances-et-grains-de-sable_t-19960914-Z0CLQT.html

 

http://www.liberation.fr/monde/0101256630-le-proces-agusta-en-belgique-l-argent-sale-des-socialistes-l-avionneur-francais-serge-dassault-accuse-de-corruption

 

Corruption bourgmestre socialiste Alain Mathot (le fils du père) 

http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/590866/la-justice-ne-lache-pas-alain-mathot.html

 

Corruption bourgmestre socialiste Close 

http://archives.lesoir.be/le-bourgmestre-de-liege-est-inculpe-de-corruption_t-19900622-Z02U7L.html 

 

Corruption bourgmestre socialiste Guy Mathot (le père du fils)

http://archives.lesoir.be/guy-mathot-entre-fulgurances-et-grains-de-sable_t-19960914-Z0CLQT.html

 

http://www.liberation.fr/monde/0101256630-le-proces-agusta-en-belgique-l-argent-sale-des-socialistes-l-avionneur-francais-serge-dassault-accuse-de-corruption

 

Corruption bourgmestre socialiste Alain Mathot (le fils du père) 

http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/590866/la-justice-ne-lache-pas-alain-mathot.html

 

Il n'y a pas de gouvernement et, je me demande à quoi correspond

bien cette propagande à vide, dès lors…

Manipulation d'image ?

Ce texte ci-dessous est « tissu » de votre site personnel.
Vous n'avez pas l'impression de faire dans le genre « clichés-racoleurs ? »
Genre "tissu de mensonges derrière un amas de songes..."
Moi si, je le pense !

 

Pour vous citer :
« Travailler la terre de notre société, pour la fertiliser, pour la rendre plus hospitalière pour tout un chacun, c'est pour cela que je fais de la politique, parce que c'est pour cela que je suis socialiste, dans le plus profond de mes viscères.
(Vous connaissez l'odeur de la terre, Madame ?)
Pour les 120 ans du parti, on m'avait demandé si le socialisme avait encore de l'avenir.
J'ai répondu ceci :


« A 120 ans, le socialisme en est à ses débuts.
Il a porté des espoirs, des combats, la lutte pour l'égalité.
Le socialisme a transformé les structures économiques et sociales de la société, démocratisé la culture, imposé le service public.
Ses combats éthiques sont intimement liés au beau mot de liberté.
Et pourtant, le socialisme en est à ses débuts.
Pourquoi ?

La réponse tient en une question : c'est quoi, être socialiste ?
C'est d'abord être révolté.
Puis, c'est savoir rêver.
Enfin, c'est transformer cette énergie du rêve en une action pour changer la vie.
La révolte, la capacité de s'offusquer, de vomir les injustices. C'est elle qui a construit le socialisme. C'est elle qui nous guide encore aujourd'hui.
Nos partenaires nous trouvent teigneux. Et bien, là est notre fierté. Car c'est en étant teigneux que nous tenons les engagements que nous avons pris. Etre la première force politique de la Belgique francophone, ça se mérite tous les jours.
Cette force n'est pas le fait de quelques-uns. Elle n'existe que grâce à tous ceux qui forment un parti, et tout d'abord les militants.
« Si nous allons vers l'égalité et la justice, ce n'est pas aux dépens de la liberté, nous ne voulons pas enfermer les hommes dans des compartiments étroits, numérotés par la force publique. Nous ne sommes pas séduits par un idéal de réglementation tracassière et étouffante. Nous aussi nous avons une âme libre ».
Jean Jaurès

 

Cette liberté là, la liberté de Jaurès, la liberté pour tous, c'est notre combat depuis 120 ans.
Alors il a de l'avenir le socialisme ?
120 ans dans l'histoire du socialisme, c'est à la fois rien et beaucoup,
c'est comme 120 secondes d'une vie et il y encore tant et tant à faire.
Ensemble. »
Laurette Onkelinx

(Mon Dieu, on y croirait !
J'ai dû réassortir tôt vite fait ma ration de Kleenex
devant tant et tant de beauté dialectique...
Snifa, snifa pourri pour tant de beauté impossible à mettre en doute...
Snifa, snifaaâaâ...
Tant de beauté et je passe à côté... Snifa, snifric...
Euh... Oups, mon pardon, un lapsus moi l'égo... Houp, là !

J'ai dit "fric", mot impur pour un homme politique... )

Personnellement, je pense que le "socialisme" avec ses mensonges, ses détournements d'argents, ses manipulations putassières, ses compromissions vidées de personnalité, ses gogos, ses politicacaillons jamais punis et protégés par la hiérarchie, ses clowns et ses bobos primaires touche à sa fin...
Patrick Fraselle

  •  

Votre discours semble sorti d'un livre « tout fait. »
Je n'y sens aucune incarnation, aucune âme, à part la récitation extraite d'un cours d'histoire de première secondaire, sur la définition « idéale » du socialisme.
A part du bling-bling, je n'y vois rien "d'autre que link, lolo arrête!"

Je ne vous sens pas révoltée par toutes les malversations financières de votre parti, puisque vous en êtes une des cautions, avec un Président Di Rupo qui est plus un opportuniste à fric franc-maçon qu'un élu humaniste.
Le contenu de votre site, est donc déjà, probablement un mensonge...

De qui riez-vous ?

Avec vos prétentieux discours politicards ?

Politique-Art ?

Pour revenir aux animaux, fond du débat, je vous précise par les mots,
tout en vous posant la question, est-ce que vous nous prenez
pour des choux-fleurs ?

  •  

Je vous cite dans trois points :

« Les conditions de détention et d'utilisation des animaux de laboratoire sont beaucoup plus strictes et prennent plus en compte leur bien-être qu'auparavant. »


Mon commentaire : La vie ne va ni avec le mot « détention » ni avec le mot
« utilisation. »


Votre propos est simplement honteux et cautionne purement et simplement la laideur « nazie » sous le couvert d'une dialectique de salon.

Personne ne tombe dans ce piège.

Le respect de la vie est qu'il n'y ait plus AUCUN animal de laboratoire en Belgique, en Europe ou ailleurs. Comment un animal qui va être découpé à l'acide par des chercheurs nazis, confortant le Dieu FRIC, peut-il avoir un quelconque
" bien-être ?".
Pour citer votre immonde ineptie !
Vous n'avez rien compris au problème de la souffrance ainsi que du mépris de l'Homme vis-à-vis de tout ce qui souffre.

 

« Les services de contrôle disposent de plus moyens pour lutter contre les maltraitances et les infractions à la législation sur le bien-être animal. »

 

Mon commentaire : Vous savez très bien que c'est un mensonge honteux.
La Belgique étant un paradoxe honteux signe des lois
« politiquement correctes » qu'elle n'applique jamais. Soit par manque de réels moyens, soit par manque de convictions, soit par malversations, soit par frilosité.
Les politiciens belges, n'ont jamais les moyens de leur politique.
Les acteurs positifs ne sont jamais aidés par les politiques qui ne font aucun, aucune forme d"humanisme, mais qui ne cherchent, qu'un compte en noir en Suisse.

Vous nous prenez vraiment pour des "radis !"

 

« Des sanctions plus lourdes sont prévues pour punir les personnes qui maltraitent ou négligent leurs animaux.

 

Mon commentaire : Vous savez très bien que c'est un mensonge honteux.
La Belgique étant un paradoxe honteux signe des lois « politiquement correctes » qu'elle n'applique jamais. Soit par manque de réels moyens, soit par manque de convictions, soit par malversations, soit par frilosité.


Vous savez comme moi que TOUTE la justice est pourrie et est un pouvoir malade à la solde du Capital. Vous savez comme moi que l'ensemble (en partie) des avocats, magistrats, juges et autres consorts sont achetés, franc-maçonnés, menteurs ou corrompus.


Vous-même, n'êtes-vous pas dans ce milieu pourri du droit ainsi que de la magistrature ?

S'il y avait une justice dans notre pays décadent, cela se saurait, n'est-ce pas !

Voici encore un juge pourri, n'ayant pas le sens de la pédagogie, qui libère une ordure qui massacre un animal, c'est cela vos sanctions ma chère Laurette ?

 

VOICI LA PETITION POUR ROCCO

http://6171.lapetition.be/

 

Signez et relayez ,il ne faut pas laisser ce crime impuni...
S'il faut, nous organiserons un voyage pour être au procés.

 Rocco, torturé jusqu'à la mort
(29/01/2010)
© D.R.

 

"Son maître le battait à coups de pelle
MONS Un homme de 71 ans, rue de la Brisée à Saint-Denis (Mons) est soupçonné d'avoir laissé mourir son chien en lui sectionnant les pattes arrière à coups de pelle et en s'abstenant pendant plusieurs jours de lui apporter des soins, l'enfermant au contraire dans une remise sombre sur des sacs de jute où l'animal blessé et abandonné au froid glacial des derniers jours n'était plus nourri.
C'est un délégué de l'ASBL Animaux en Péril qui a découvert le chien agonisant lundi, dans un tel état de faiblesse qu'il n'avait même plus la force de gémir.
Animaux en Péril a pu constater la façon peu délicate du propriétaire de traiter son chien en l'empoignant par la peau du cou. L'animal, un Sharpeï, s'appelait Rocco. Son maître, Maurice Gillet, a bien précisé au délégué d'Animaux en Péril que “non, il n'allait certainement pas dépenser un franc pour soigner un "clebs". Les faits sont dénoncés au parquet de Mons; l'ASBL se constituera partie civile. La police de Havré a rédigé un P-V à charge pour cruauté animale.
Contactée par nos soins, l'ASBL précise que le maître risque jusquà 6 mois et 5.000 € d'amende.
Deux vétérinaires ont examiné la dépouille. La Dr Murielle Esnouf affirme dans son rapport que le chien est mort dans "des souffrances épouvantables." Les photos qui accompagnent seront plus explicites car il n'y a pas de mots pour exprimer l'horreur qu'a subi l'animal.
Son confrère Johan Stegen, de Leeuw-Saint-Pierre, fait état de “tortures graves et violentes". Quand Animaux en Péril a déposé Rocco chez elle, Murielle Esnouf s'en est occupée en priorité avant les autres. Rien n'y a fait.
Euthanasier n'a pas été nécessaire : Rocco est mort sous ses yeux.
Son maître avait dit à Animaux en Péril :
“Et si vous le sauvez, surtout gardez-le. Moi je n'en veux plus.”
Un témoin l'avait vu il y a 10 jours porter des coups de pelle au chien. Les vétérinaires confirment que les deux pattes arrière ont été blessées “par un objet coupant lourd”. Le pied gauche, auquel “il manquait de la peau” , ne tenait plus à la patte que par les tendons. L'arrière droit montre “aux 4 doigts des fractures ouvertes également causées par un objet coupant lourd”. Une patte non soignée s'est nécrosée, gangrenée.
Selon les vétérinaires toujours, Rocco, un mâle de 3 ans et demi, était en outre “mal nourri depuis très longtemps” et “a subi de nombreuses violences au cours des dernières semaines avant sa mort”. Décrivant l'état général du Sharpeï, les vétérinaires se disent choqués par “son extrême maigreur”.


La justice belge ou européenne : lamentable état des lieux

(ré-édition d'un article plus ancien)

 

Petite équation actuelle :

 

Violence par des animaux-humains sur d'autres animaux-humains.

Violence par des animaux-humains sur des animaux beaucoup plus "humains."

 

Je vais vous aider à forger un raisonnement avec les points logiques qui suivent

ici-bas, en décrivant ce qu'est une justice qui est en un, "une vue de l'esprit"; en deux

un profond mensonge constamment balancé par toutes les ordures qui sont à la tête ce cet "état dans l'état".

 

 

1 violence -

2 loi -

3 punition -

4 justice -

(°5) une atteinte au réel est irrévocablement irréparable à jamais -

6 soit-disant humanité car la" justice" s'inscrirait dans un contexte d'avancée culturelle tant qu'anthropologique -

7 PREMIER arrêt sur image car inévitable PREMIER MENSONGE DE BASE car retour au point n° 5 qui est "une atteinte au réel, à l'intégrité physique est irrévocablement irréparable à jamais" -

8 il faudrait honorer notre assassin car son pardon à notre détriment instituerait une "avancée culturelle" et je devrais le remercier qu'il ait travaillé ainsi à l'évolution de l'humanité en tuant ma femme ou en violant mon enfant -

9 première conclusion = paradoxe logique - par fuite de la barbarie, dysfonctionnement total de l'application des lois ou des punitions comme fonctions pédagogiques - 

10 laxisme - dysfonctionnements encore -

11 ensuite pour compliquer l'équation : magistrature en partie corrompue polluée par le politique -

12 avocats procéduriers et grassement pot-de-vinés -

13 justice est un pouvoir malade et non une fonction citoyenne -

14 justice devient justice impossible car au départ le raisonnement est un leurre ainsi qu'une abstraction -

15 ensuite, comme elle est corrompue, elle renforce la naïveté du système par ses malversations régulières -

16 ainsi présentée, se voulant être le contrôle du viscéral par condescendance culturelle ("on ne se fait pas justice soi-même"), elle n'invite, telle qu'elle (dys)fonctionne actuellement, que le citoyen à se faire justice lui-même.

Et il faut faire 5 ans de droit à l'université pour apprendre à mentir autour de cette ineptie ?

 

En tant que citoyen belge et européen, je demande :

 

l'application des lois;

la révision de certaines lois;

la mise en place de nouvelles lois;

des règles;

une pédagogie par la punition (cadre, respect du cadre et valeur paternelle);

des punitions adéquates à la hauteur du méfait et non des peines du genre

"1 mois avec sursis et 23,50 euros d'amende et un p'tit rouge comme récompense";

l'abolition de la prescription - encore une honte - que les avocats procéduriers utilisent pour que leurs clients coupables ne soient jamais jugés;

un contrôle de la magistrature par un organisme extérieur car nous savons que la magistrature est un état dans l'état, qu'elle est criblée d'intérêts partisans ainsi que de francs-maçons qui s'épaulent au-delà de la justice;

l'abolition du concept "il n'y a pas de justice il n'y a que du droit".

La justice n'invite donc qu'à l'application de la loi du Talion ainsi qu'à la vengeance personnelle, que j'entrevois comme un réel instinct de survie car la "Culture" a éloigné trop l'Homme de la "Nature."

 

Patrick Fraselle

protecteur animalier

inspecteur en protection animale

 

 

À la question : « Qu'est ce qui vous surprend le plus dans l'humanité ? »,

Tenzin Gyatso, actuel Dalai Lama, répondit :

« Les hommes ... parce qu'ils perdent la santé pour accumuler de l'argent, ensuite ils perdent de l'argent pour retrouver la santé ... et à penser anxieusement au futur, ils oublient le présent de telle sorte qu'ils finissent par ne vivre ni le présent ni le futur... ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu. »

 

Je pense que oui, Madame Honte Bling-Bling

comme le dit Monsieur Henry van Rolleghem :

 

« Vous n'avez rien compris du tout. »
Comment osez-vous parler de « bien-être des animaux » pour vous citer
quand on va les torturer platement, simplement de façon hitlérienne ?

 

« On va te torturer avec du bien-être pour que les groupes financiers puissent continuer à s'enrichir, Laurette te protège, sais-tu,
mon p'tit lapin… »

 

Cela vous plairait que l'on vous verse de l'acide dans l'œil, à vif, les quatre
« pattes » attachées à une table et la gueule entravée par un bout de bois à mâchoire, puis mourir dans une lente et triste agonie,
« parce qu'ils ne valent rien » ?

 

Si c'est le cas, Madame Onkelinx, je vous propose de donner votre propre corps à la science pour le bien des expériences futures et vif, bien sûr.

 

Dois-je vous faire l'affront de vous dire que la science ne sert pas la science donc, le soit-disant « bien-être » des êtres-humains ; mais uniquement toute le mépris mensonger des lobbies financiers et franc-maçonniques que tous les politiques cautionnent, y compris vous-même.

 

Votre intelligence ira-t-elle jusque-là ?
Ou vous préférerez jouer à l'autruche…

 

Quelle honte, de massacrer la vie à ce point, vous, à lire le contenu de votre site internet personnel, qui prétendez « probablement » vivre dans ce que l'on appelle prétentieusement une « CULTURE », comme étant une évolution spirituelle en tant que dépassement de la Nature vue en tant que « jungle. »
Il apparaît de constater que la Nature est finalement plus noble que cette prétendue Culture dont l'Homme à la prétention de se rattacher.

 

Tâcher ?

Tache ?

L'Homme est une tache dans la lumière de l'espoir.
Vous êtes un Homme, Madame !

 

Un chef d'Etat, un ministre, un bourgmestre doivent faire partie de ceux qui laissent une trace forte de leur passage en politique et non de ceux qui
« font leur beurre sur le dos des citoyens » ; c'est à dire, ceux qui ont initié des décisions ainsi que des dossiers forts dans le progrès des civilisations, dans le progrès profondément spirituel de l'humanité.

Dans le progrès d'un accès à la créativité positive pour cet accès spirituel.

Comme l'a dit avec pertinence, Madame Brigite Bardot à Sarkozy le dictateur, Naboléon dit Nabot 1er :


« Votre passage à la présidence de la France n'aura représenté
que la médiocrité. »

 

Voulez-vous, déjà que la PS est pourri jusqu'à la moelle, incarnant plus une gauche caviar de droite, qu'un contenant positif du peuple, que le peuple belge se souviennent de vous comme une Laurette Onkelinx « médiocre ? »

 

Votre passage à la politique belge n'aura aussi représenté que la médiocrité, chère Laurette !

Vous n'en avez pas marre de traîner des casseroles ?

 

Alors oui, je pense que pour accéder à ce que l'on peut appeler une « dignité » dans l'interaction de tous les acteurs de la vie entre eux : le monde végétal, le monde animal, les animaux-humains que nous prétendons être; des personnes, bien placées politiquement ou dans leur notoriété, comme Madame Brigitte Bardot, sont des leviers formidables pour éradiquer une bonne fois pour toutes la puanteur acide de ce monde de dégénérés mentaux ainsi que de psychopathes au dernier degré : les acteurs de la violence pure sous le couvert de lois ne servant que le Capitalisme et non au final, la vie elle-même.

 

Vous faites de la politique, car seul l'argent vous intéresse, comme la plupart des hommes politiques !

  

Pourquoi croyez-vous que 11,5 % de la population belge ne se présentent plus jamais aux urnes ? Incarnez la terre et ainsi, cueillez une noblesse à votre âme.

 
Prenez de vraies décisions citoyennes, arrêtez de protéger les lobbies.

Les belges ont un sens commun et ont compris les manipulations que tous les politicaillons, dont vous-mêmes.


Mais comme le dit Monsieur Henry van Rolleghem :
« le politique se met à genoux (donc il se méprise lui-même) devant la puissance (illusoire) de l'argent. »

 

Peut-être vous-même n'aimez pas les animaux (donc la vie) ou n'en n'avez pas ?
Je ne sais ?

 

C'est de toute façon strictement votre droit.

 

« Vous n'êtes pas obligé d'aimer les animaux mais, foutez leur la paix ! »


Il arrive que des ordures vole l'animal chéri d'une personne
pour le revendre à des laboratoires.


Je souhaite de tout cœur que cela soit un jour le vôtre…
Je vous invite à dormir un peu moins paisiblement cette nuit ; et, à réfléchir à ce qu'un homme ou une femme politique DIGNE de ce nom ont comme pouvoir sournois, vicieux ou simplement libérateur entre ses propres mains sales.
Et non, à tous ces pantins politiques belges qui sont la risée de l'Europe européenne.
De quel côté êtes-vous ?
Des pantins ou de la noblesse d'âme ?
Cette lettre sera publiée partout sur le net et confiée aux journaux.

 

Attaquez-moi, je le souhaite, pour une intense diffusion médiatique…

 

Vous incarnez parfaitement, Madame Honte-Bling-bling, la puissance de la parole de l'homme politique : une onde de rien dans un grand fracas...

 

Je n'ai pour vous aucun mépris, ce qui pourrait encore vous donner, une certaine
importance par antithèse émotionnelle.

 

Recevez, Madame la Ministre du "bien-être financier animal", mes salutations simplement médiocres, à l'image du parti socialiste belge, que vous incarnez ou désincarnez si bien,

c'est selon...

Je ne vous aime pas !

 

Patrick FRASELLE

  •  

Patrick FRASELLE

Copyright - Patrick FRASELLE

Le 21 mars 2016 for - texts, links and pictures - checked and locked and saved.

© Mars 2016 Patrick Fraselle - Tous droits réservés.

"La classe politique est ne fosse à purin à ciel ouvert."

Dieudonné


La collecte de textes n'est pas souhaitée.
Respectez la propriété intellectuelle.
Ce site est protégé.
Si toutefois vous désirez l'une ou l'autre partie de texte pour une utilisation, adressez-vous directement à l'auteur - mulittpsy@hotmail.com - qui se fera un plaisir de vous donner son accord. Il est aussi impératif et obligatoire de citer vos sources si vous rebloguez un texte.

Tous les textes présents sur ce site sont aussi protégés par le copyright des éditeurs ainsi que par la Sabam. 
Web Master : Patrick FRASELLE

Une faute d'orthographe, une coquille, une image absente, une vidéo désactivée ou un lien mort, prévenez l'auteur, il vous remerciera.

 

   

vivisection-trois.jpg

L'Oréal... parce qu'ils ne valent rien...

Texte de VICTORIA CHASLE CASTILLO
(http://www.facebook.com/gr oup.php?gid=134628274291&ref=nf&v=info)

Yeux brûlés par des produits toxiques, maladies injectées par voie intraveineuse, les lapins sont condamnés à une mort certaine dans les pires souffrances. 800 millions d'animaux - chats, chiens, singes, rats, souris, bovins, oiseaux - sont massacrés annuellement au nom de la science, de la recherche médicale, et du pouvoir industriel, pharmaceutique ou militaire. Des animaux sont privés de nourriture, de sommeil, soumis à des décharges électriques, greffées, etc. On teste sur eux : des gaz toxiques, des défoliants et des radiations nucléaires. On provoque des tumeurs en les frappant. On inocule des germes infectieux à des animaux en bonne santé, et on leur transmet artificiellement des symptômes de maladies habituellement réservées aux humains.

Vivisection-quatre.jpg
Que testons-nous?


On teste sur les animaux de laboratoire des produits domestiques (savons, lessives, crèmes, parfums, shampooings, débouche canalisations, etc.), des produits chimiques (encre, lubrifiant, peintures, javel, etc.), des pesticides, des armes (bactériologique, nucléaire et autres) et des médicaments. Ces expérimentations peuvent durer des jours, des mois ou même des années.

Quelles sont les techniques employées?


* Test de toxicité DL-50 (Dose Létale 50%)

On administre une substance chimique à un groupe d'animaux en augmentant progressivement la dose jusqu'à ce que 50% d'entre eux meurent. La moitié ayant survécu sera abattue.
Entre 20 et 200 animaux sont gavés de différentes substances comme du shampoing, de la cire à parquets ou du rouge à lèvres, au moyen d’un tube introduit dans l’œsophage.
Pendant deux semaines, voire un mois, les signes de toxicité apparaissent: vomissements, défécations abondantes, terreur, douleurs, perforations de l’estomac, saignements de nez, convulsions, détresse respiratoire. L’animal est en souffrance extrême.



La DL-50 peut aussi être effectuée par inhalation. L’animal est maintenu dans une sorte de chambre à gaz contenant la substance volatile à tester, qu’il s’agisse de laque pour les cheveux ou d’un pesticide.
Le chien Beagle, par exemple, est particulièrement recherché pour les tests de toxicité aiguë des pesticides, notamment parce qu’il est très doux et qu’il se laisse manœuvrer docilement. Souvent, on lui coupe les cordes vocales pour que ses cris et aboiements ne gênent pas les vivisecteurs.
Beagle...


* Test d’irritation de la peau

L’animal, préalablement rasé sur le dos ou le ventre, est incisé à plusieurs endroits. Sur ces plaies, on applique parfums ou crèmes à raser.
Enveloppé de Sparadrap, l’animal est immobilisé dans une cage pendant plusieurs jours. La peau se plisse, se fendille, le sang suinte des plaies. Pour tester l’efficacité de produits bronzants, des souris enduites de lotion meurent brûlées vives sous une lampe solaire.
Des lapins reçoivent des suppositoires de rouge à lèvres, car il y aurait, de l’avis de certains, une similitude entre le rectum de ces animaux et les lèvres des femmes (!)...


* Test de Draize

Ce test est effectué sur le chien ou le singe, mais le plus souvent sur le lapin, car, en raison de la particularité de son système lacrymal, il ne peut se débarrasser des substances que l’on introduit dans ses yeux.
La tête emprisonnée dans un carcan, les yeux du lapin reçoivent des gouttes ou des pulvérisations d’ingrédients chimiques entrant dans la fabrication de rouges à lèvres ou de shampoings. Pire encore, on maintient parfois, au moyen de pinces de métal, ses yeux ouverts en permanence. Pendant plusieurs jours, la gravité des lésions oculaires est observée: irritation de la cornée, perforation de l’œil, démangeaisons et brûlures.


Ce singe a été scalpé vivant, on lui a ensuite fixé dans le cerveau des sortes d'électrodes pour mesurer l'activité du cerveau et faire des tests pour affilier certaines zones du cerveau à certaines capacités.


Les animaux sont dans le meilleur des cas anesthésiés mais ne bénéficient d'aucun traitement antidouleur, ce qui pourrait altérer les résultats de l'expérience. A leur réveil la douleur est intense voire insupportable pour ces singes.


L'oreal.... because you're worth it vivisection1dw7.jpg?


Burned eyes due to toxic products, injected illnesses through intra venous way, rabbits condemned to a sure and painful death. 800 million animals. Dogs, ca ts, mice, rats, cattle, birds, monkeys_ All massacred annually in the name of science, of medical research, of industrial, pharmaceutical and military power. Animals deprived of food and sleep, subjected to electric shocks, grafts, etc.
We test on them the following: Toxic gases, defoliants and nuclear radiations. We induce tumours by beatings. We infect them with germs and diseases when they’re in perfect health, and we artificially pass on symptoms that are usually reserved to human illnesses.


What are we testing?

We test on these laboratory animals domestic products (soaps, detergents, washing powders, shampoos, drain clearers, etc.), pesticides, weapons (bacterial, nuclear, and others) and medical treatments. These experiments can last for days, for months and even for years.


What techniques do we use ?

* Toxicity test DL-50 (Lethal dose 50%)

We administer a chemical substance to a group of animals and progressively increase the doses until 50% of them die. The surviving 50% are then killed.
Between 20 and 200 animals are stuffed with different substances like shampoo, floor wax, or lipsticks, by introducing a tube directly into the oesophagus. During the next 2 weeks or even the next 4 weeks, toxicity signs appear: vomiting, abundant defecating, terror, pain, stomach perforations, nose bleeds, convulsions, respiratory distress. The animal is in extreme suffering.
The Dl-50 can also be introduced to the animal through inhalation. The animal is maintained in a kind of gas chamber with the testing substance in the air. The substances can go from hair fixers to pesticides.
Beagles, for example, are particularly used for testing high toxicity in pesticides. They are known to be very gentle and easy to manoeuvre. Frequently, we cut their vocal cords so that their barks and cries don’t disturb the researchers.


* skin irritation tests

The animal, previously shaven on the back or stomach, is incised in different places. We then apply perfumes or shaving cream directly onto the animals’ wounds. Wrapped around with band aids, the animal is immobilized in a cage for several days. The skin wrinkles, folds and cracks, blood oozes out from the wounds. To test the efficiency of tanning products, mice are lathered in sun screens and lotions and then left under burning sun lamps to finally die burnt alive. Rabbits have suppository lipsticks put into them, because apparently, some say, there are similarities between the rectum of these animals and womens’ lips (!)…


* The Draize test

This test is done on dogs and monkeys, but is most often done on rabbits, for their particular lachrymal system, they can’t naturally evacuate the substances that we put into their eyes. The head is imprisoned in an iron collar, the rabbits’ eyes constantly receive drops or sprays of chemical ingredients that enter into the lipstick and shampoo manufacture. Worse still, we sometimes maintain with metal pliers their eyes open permanently. For several days, the gravity of the ocular lesions is observed: cornea irritation, eye perforation, rashes and burns.
 
Repost 0
Commenter cet article

alienor 22/07/2010 19:31


sois en remercié, tu fais honneur à ton peuple (moi ce n'est plus le mien depuis longtemps)


alienor 22/07/2010 19:09


j'ai beau savoir depuis de très longues années, que ces photos font mal,....et toute cette souffrance, pour quoi ? pour du maquillage ? pour les "progrès de la médecine" ??? il y a déjà trop
d'humains sur cette planète, alors à quoi bon vivre plus vieux ? ah, j'oubliais, c'est réservé à l'élite, pas le bas peuple ; perso, aucun maquillage, jamais, et je ne tiens pas non plus à vivre
sur ce monde encore logntemps, je le quitterais sans aucun regret, l'humanité devrait avoir honte d'infliger tant de tortures alors qu'il est prouvé et archi prouvé que les tests sur les animaux
sont inutiles et peuvent être remplacés par les ordinateurs de simultion, HONTE HONTE HONTE, je ne me sens pas "humaine" :-(((((


Patrick Fraselle 22/07/2010 19:26



Oui, moi aussi il m'arrive de vouloir quitter ce monde; mais ai pris la décision que je resterai et que je ferai CHIER tous les vilains...