Les victoires de la protection animale

Publié le 24 Novembre 2014

PROTECTION ANIMALE - >

les victoires - les actions créatives - les faits positifs - les emprisonnements - les actions citoyennes - les actions de la société civile - les actions efficaces - les actions dures et légitimes - les avancées >

 

Malgré un niveau de violence de plus en plus élevé élevé ainsi qu'exponentiel à l'endroit des animaux, paradoxalement et conjointement, une lame de fond énorme stigmatise positivement ce domaine difficile. Au-delà de sa folie générale extrême, la société bouge. La société se bat, la société prend conscience, la société se fâche et, il était plus que temps.

Qu'elles soient individuelles, citoyennes ou gouvernementales, des décisions courageuses, créatives, respectueuses, humanisées et réelles forment des avancées réconfortantes dans la lutte pour protéger le vivant.

Dans ce domaine où la barbarie nous blesse heure après heure, minute après minute, j'ai trouvé très utile de recenser les belles ainsi que les bonnes décisions qui marquent une avancée relative de la civilisation.

De manière, aussi, à nous appuyer - moralement -; et, pour celles et ceux qui quotidiennement luttent pour aider sauver aimer inculquer le respect à l'égard de nos frères tellement fascinants.

Dans ce sens, je cherche tout article, vidéo, média divers - tous pays confondus pour créer une liste encourageante pour nous aider à tenir debout face à ces cruautés indignes autant que totalement insupportables.

N'hésitez pas à me contacter.

Merci pour votre aide !

Patrick FRASELLE protecteur animalier

 

  •  

Copyright - Patrick FRASELLE

Le 24 novembre 2014 for - texts, links and pictures - checked and locked and saved.

© Novembre 2014 Patrick Fraselle - Tous droits réservés.


La collecte de textes n'est pas souhaitée.
Respectez la propriété intellectuelle.
Ce site est protégé.
Si toutefois vous désirez l'une ou l'autre partie de texte pour une utilisation, adressez-vous directement à l'auteur - mulittpsy@hotmail.com - qui se fera un plaisir de vous donner son accord. Il est aussi impératif et obligatoire de citer vos sources si vous rebloguez un texte.

Tous les textes présents sur ce site sont aussi protégés par le copyright des éditeurs ainsi que par la Sabam. 
Web Master : Patrick FRASELLE

Une faute d'orthographe, une coquille, une image absente, une vidéo désactivée ou un lien mort, prévenez l'auteur, il vous remerciera.

  •  

 

Les victoires de la protection animale

"ALF Espagne

Au cours de la nuit du 5 au 6 Janvier, les membres du Front de libération des animaux espagnol ont libérés plus de 1000 perdrix, cailles et faisans d'un élevage où ils étaient destinés à être élevés pour la chasse en Navarre (une région en Espagne).
Ils ont également tagué les murs, saboté le système électrique, les véhicules, écrasé les cages et coupé l'approvisionnement en eau.Ils ont également libéré des centaines de moutons qui ont été cachés dans une ferme voisine.

"Jusqu'à ce que chaque cage soit vide."
GO ALF !"

VIVISECTION EN ITALIE : TROIS RESPONSABLES DE L'ELEVAGE DE GREEN HILL CONDAMNES A DE LA PRISON FERME.

Janvier 2015. Après deux ans et demi de procédure, Green Hill, élevage de beagles pour les laboratoires, a été reconnu coupable de cruauté, de maltraitance et d’euthanasie illégale par le tribunal de Brescia en Italie. 3000 beagles lui sont définitivement confisqués. C’est un pas immense pour tous les animaux expérimentés en Europe !


Excellente nouvelle, qui montre encore une fois que la justice, ailleurs qu'en France, fait son travail et ne se laisse pas impressionner par les lobbies !


Vous vous souvenez qu'en Italie, il y avait un élevage de la honte, appelé Green Hill, comme celui de Mézilles en France. Des beagles étaient élevés pour l'expérimentation dans les labos, bien sûr dans des conditions horribles. En avril 2012, cet élevage a été investi par des activistes nombreux qui ont libéré des beagles. Ils ont également dénoncé les conditions terribles dans lesquelles les chiens étaient élevés (comme à Mézilles!). Mais en Italie, le gouvernement n'est pas à la solde des labos pharmaceutiques et autres, et il a écouté les activistes, leurs dénonciations ont été prises en compte et cet élevage infâme a été fermé par les autorités ! c'était déjà un acte qui nous faisait rêver, nous français !


On a appris il y a quelques jours, avec plaisir qu'en plus, trois membres de la direction de cet élevage viennent d'être condamnés à des peines de prison ferme allant de 1 an à 18 mois, pour mauvais traitement envers les animaux élevés !


BRAVO A LA JUSTICE ITALIENNE!


Source : Mediapart du 1/02/2015

Le parlement wallon interdit les élevages d'animaux à fourrure.

Le parlement wallon interdit les élevages d'animaux à fourrure.


Cher sympathisant,

Comme vous le savez certainement, la production de fourrure occasionne chaque année et partout dans le monde la souffrance et la mort de dizaines de millions de renards, visons, chinchillas, ratons laveurs, castors et d'autres animaux dans le but d'en faire des manteaux. En Belgique, seuls des visons sont élevés pour la fourrure : 150 000 d’entre eux sont chaque année maintenus enfermés dans des cages étriquées à peine plus grandes que quelques boîtes à chaussures.

Aujourd’hui j’aimerais partager avec vous quelques succès récents de notre combat contre les élevages d'animaux pour leur fourrure :

Interdiction de la production de fourrure en Wallonie
Le gouvernement wallon a adopté hier un projet de décret initié par le Ministre du Bien-être animal Carlo Di Antonio ! Ce nouveau décret interdit l'installation d'élevages d'animaux à fourrure en Wallonie, comme par exemple à Virton où la décision relative à son permis de construire avait été vivement contestée par GAIA et de nombreux riverains l'année dernière.

Interdiction de la production de fourrure également à Bruxelles
La semaine dernière, le Conseil des Ministres de la Région de Bruxelles-Capitale a adopté un projet d'ordonnance initié par la Secrétaire d'état du bien-être animal Bianca Debaets visant à interdire les élevages d'animaux pour leur fourrure. Bien qu'il n'y ait pas d'élevage situé en région bruxelloise à l'heure actuelle, cette nouvelle procédure, si le projet est adopté, sera l'assurance qu'à l'avenir aucun élevage de ce type ne pourra s'y installer.

La Flandre suspend l’installation de nouveaux élevages et l’agrandissement de ceux déjà existants
Un élevage de visons situé à Beveren-Waas s’est vu récemment refuser un permis d'agrandissement par la ministre flamande de l'Environnement, Joke Schauvliege. GAIA continue de réclamer l'interdiction complète des élevages d'animaux pour la production de fourrure dans la région.

Tout ces succès n’auraient pas pu être rendus possibles sans votre précieux soutien ! Et nous comptons bien ne pas relâcher nos efforts pour faire interdire la production de fourrure sur tout le territoire belge. Il reste cependant encore beaucoup de travail à accomplir. Nous comptons sur votre soutien dans notre combat, sous forme de donation et/ou en devenant membre de GAIA par exemple.

Merci encore pour tout ce que vous faites pour les visons. Je compte sur vous !

Animalement vôtre,

Michel Vandenbosch
Président de GAIA
Actualité 2015

Repost 0
Commenter cet article

victoire pour la protection de la santé animale 07/09/2015 15:49

la cause de la protection animale avance pas à pas, et ces petites victoires mènent à une prise de conscience générale