Joëlle MILQUET S'EN TAPE DU SORT des chevaux de la police fédérale ? Au lieu d'une retraite bien méritée, elle préfère les envoyer à l'abattoir. PENSEZ-Y aux élections de 2014

Publié le 28 Novembre 2013

Joëlle MILQUET - CDH -

parti "humaniste" issu des grenouilles de bénitiers, lécheuse de cul des islamistes uniquement pour des raisons électoralistes, ministre de l'intérieur belge incompétente, avec un intérieur aussi puant et pourri que son incompétence, S'EN TAPE DU SORT des chevaux de la police fédérale ?

Au lieu d'une retraite bien méritée, elle préfère les envoyer à l'abattoir.

PENSEZ-Y aux élections de 2014

Aussi, ne votez plus pour les quatre partis mafieux de Belgique : PS - CDH - ECOLO BOBO ZOZO - MR, votez pour un des nouveaux partis montants.
P.F.



Ci-dessous : article reblogué
Communiqué de Presse

"Animaux en Péril lance une pétition contre le projet d’abandon du système de retraite des chevaux de la police


Braine-l’Alleud, le 26 novembre 2013


Animaux en Péril lance une pétition nationale contre le projet actuellement étudié
par le Ministère de l’Intérieur, qui prévoit l’abandon du système de retraite réservé
aux chevaux de la police fédérale.

Dans cette initiative, l’association Animaux en Péril a le plaisir d’être rejointe par de
nombreux partenaires tels que GAIA, la Chaîne Bleue Mondiale, Help Animals,
Veeweyde, la S.P.A. de Charleroi, la S.P.A. de Liège, la LRBPO (Protection des
Oiseaux), Animal sans Toit, l'Arche de Noé, les Petits Vieux et Quatre Balzanes.
Vendus au lieu d’être proposés à l’adoption.
Le projet entre dans le cadre d’un plan radical d’économie au sein des forces de la police fédérale. Il prévoit une diminution drastique des effectifs équins mais aussi le
remplacement de la formule d’adoption, actuellement pratiquée, par la vente des équidés écartés du service actif. Si cette mesure ne représenterait qu’une économie insignifiante pour l’État, elle provoquerait une régression inacceptable du statut des animaux concernés. En effet, après application de cette réforme, chaque acheteur deviendrait pleinement propriétaire de son cheval. Il en disposerait donc comme bon lui semble, sans restriction ni contrôle. Les équidés pourraient être exploités dans des centres équestres,servir à la reproduction, être revendus ou exportés.


°°°°°° L’accord obtenu en 1991 déjà trahi quatre fois. °°°°°°


Le 17 mai 2013, Animaux en Péril, qui vient d’être avertie de la menace, interpelle une
première fois la Ministre de l’Intérieur, par le biais d’une lettre ouverte. Joëlle Milquet y
répondra le 16 juillet en affirmant que le simple fait que les animaux soient identifiés par puce électronique et exclus de la chaîne alimentaire leur assure une retraite paisible.


##### Cette réponse naïve ou méprisante oblige les défenseurs des animaux à pointer l’incohérence de la réaction dans une deuxième lettre ouverte. #####


De plus, bien que la Ministre précise qu’aucune décision n’a encore été prise, on sait
aujourd’hui que quatre équidés ont déjà été vendus par Fin Shop; ce qui constitue une
trahison de l’accord obtenu en 1991.
Une formule d’adoption qui a rendu heureux des centaines de chevaux.
En 1990, Animaux en Péril a mené une grande campagne pour offrir aux chevaux
réformés de la gendarmerie une retraite paisible.
Après un an de lutte et de lobbying auprès du Ministre Guy Coëme, l’association a obtenu la victoire. Depuis lors, les équidés en fin de carrière ne sont donc plus vendus, comme à l’époque, sur les marchés aux chevaux de boucherie, mais adoptés par des particuliers, des policiers, des centres d’hippothérapie ou des refuges. L’adoptant doit répondre à des critères de détention particuliers: taille réglementée des prairies et des boxes, reproduction interdite, monte de loisir uniquement, pas d’adoption en centre équestre ni d’exploitation dans un cadre professionnel, etc. Un contrat signé par les deux parties reprend l’ensemble des clauses. L’adoptant n’est donc pas propriétaire de l’animal, mais son responsable.
Lorsque toutes les conditions ne sont pas respectées, l’animal est retiré à l’adoptant pour être confié à un autre foyer. Actuellement, un contrôle annuel est effectué chez chaque adoptant par un inspecteur de police et un vétérinaire.


#### Joëlle Milquet semble très peu concernée par le sort de ces chevaux. ####


La seconde lettre de l’association Animaux en Péril est restée sans réponse et ce n’est qu’en insistant auprès du Président du CDH, Benoît Lutgen, que Jean-Marc Montegnies, Président d’Animaux en Péril, a obtenu un entretien avec un jeune collaborateur de la Ministre de l’Intérieur. Ce dernier s’est montré attentif mais ne s’est engagé qu’à relayer les arguments avancés par l’association de protection animale.

À ce jour 29 novembre 2013), la ministre Milquet n’a toujours pas donné suite à cet entretien.


Animaux en Péril et ses partenaires ne sauraient imaginer un seul instant que la ministre soit insensible au sort des chevaux concernés, ou à la détermination des citoyens qui, déjà en 1990, avaient massivement soutenu la démarche de l’association. La population avait en effet témoigné beaucoup de sympathie pour ces équidés, qui travaillent à sa sécurité et participent au prestige de notre nation grâce à l’Escorte royale. La pétition est disponible auprès des douze associations qui relaient l’initiative."




Première lettre d’Animaux en Péril, le 17 mai 2013 :
http://www.animauxenperil.be/pdf/pdf-lettres/lettre-milquet.pdf


Réponse de la Ministre Joëlle Milquet, le 16 juillet 2013 :
http://www.animauxenperil.be/pdf/pdf-lettres/lettre-reponse-de-milquet.pdf

Seconde lettre d’Animaux en Péril, le 19 juillet 2013 :
http://www.animauxenperil.be/pdf/pdf-lettres/lettre-reponse-a-milquet.pdf

  •  

 

Copyright - Patrick FRASELLE

Le 28 novembre 2013 for - texts, links and pictures - checked and locked and saved.

© Novembre 2013 Patrick Fraselle - Tous droits réservés.


La collecte de textes n'est pas souhaitée.
Respectez la propriété intellectuelle.
Ce site est protégé.
Si toutefois vous désirez l'une ou l'autre partie de texte pour une utilisation, adressez-vous directement à l'auteur - mulittpsy@hotmail.com - qui se fera un plaisir de vous donner son accord. Il est aussi impératif et obligatoire de citer vos sources si vous rebloguez un texte.

Tous les textes présents sur ce site sont aussi protégés par le copyright des éditeurs ainsi que par la Sabam. 
Web Master : Patrick FRASELLE

Une faute d'orthographe, une coquille, une image absente, une vidéo désactivée ou un lien mort, prévenez l'auteur, il vous remerciera.

Joëlle MILQUET S'EN TAPE DU SORT des chevaux de la police fédérale ? Au lieu d'une retraite bien méritée, elle préfère les envoyer à l'abattoir. PENSEZ-Y aux élections de 2014
Joëlle MILQUET S'EN TAPE DU SORT des chevaux de la police fédérale ? Au lieu d'une retraite bien méritée, elle préfère les envoyer à l'abattoir. PENSEZ-Y aux élections de 2014
Repost 0
Commenter cet article