"À l’université de Liège, les lapins sont des objets d'étude

Publié le 30 Octobre 2013

Copyright - Patrick FRASELLE

Le 30 octobre 2013 for - texts, links and pictures - checked and locked and saved.

© Ocotobre 2013 Patrick Fraselle - Tous droits réservés.


La collecte de textes n'est pas souhaitée.
Respectez la propriété intellectuelle.
Ce site est protégé.
Si toutefois vous désirez l'une ou l'autre partie de texte pour une utilisation, adressez-vous directement à l'auteur - mulittpsy@hotmail.com - qui se fera un plaisir de vous donner son accord. Il est aussi impératif et obligatoire de citer vos sources si vous rebloguez un texte.

Tous les textes présents sur ce site sont aussi protégés par le copyright des éditeurs ainsi que par la Sabam. 
Web Master : Patrick FRASELLE

Une faute d'orthographe, une coquille, une image absente, une vidéo désactivée ou un lien mort, prévenez l'auteur, il vous remerciera.

"À l’université de Liège, les lapins sont des objets d'étude pour des expériences orthodontiques. Ces animaux doivent subir des opérations chirurgicales douloureuses afin de tester des matériaux pour des implants. Toutes les expériences se terminent par la mort. Comme d’habitude, le comité d’éthique ULG n’a aucune objection. Pourquoi devraient-ils ! Mr. Pierre DRION qui assiste à ces expériences sur des lapins, est lui-même membre du comité d'éthique… Le pire, c'est qu'il existe d'excellentes méthodes alternatives pour ce genre d'expériences ! Nous pouvons peut-être déposer une plainte auprès du comité déontologique fédéral ? Oubliez ça. Mr. DRION n'est pas seulement membre du comité d'éthique de Liège, mais fait également partie du comité fédéral. Le monde hypocrite de la vivisection est petit. Honte à vous ULG… Honte à vous !"

"À l’université de Liège, les lapins sont des objets d'étude pour des expériences orthodontiques. Ces animaux doivent subir des opérations chirurgicales douloureuses afin de tester des matériaux pour des implants. Toutes les expériences se terminent par la mort. Comme d’habitude, le comité d’éthique ULG n’a aucune objection. Pourquoi devraient-ils ! Mr. Pierre DRION qui assiste à ces expériences sur des lapins, est lui-même membre du comité d'éthique… Le pire, c'est qu'il existe d'excellentes méthodes alternatives pour ce genre d'expériences ! Nous pouvons peut-être déposer une plainte auprès du comité déontologique fédéral ? Oubliez ça. Mr. DRION n'est pas seulement membre du comité d'éthique de Liège, mais fait également partie du comité fédéral. Le monde hypocrite de la vivisection est petit. Honte à vous ULG… Honte à vous !"

Rédigé par Patrick FRASELLE

Publié dans #ULG assassins, #Vivisection, #CAV

Repost 0
Commenter cet article